Actualités

Témoignage d’une jeune fille en difficulté

« Rien n’est pire que de ne pas avoir la chance d’essayer… Ils m’ont accueillie avec bienveillance, et n’ont jamais douté de ma sincérité. Je retrouvais, grâce à eux, la confiance qui m’avait abandonnée »

Angélique, 26 ans

Angélique s’est retrouvée dans la rue  3 jours après son arrivée  à Londres. Ne sachant pas où aller, ni parler un mot d’anglais, et sans un sous en poche, le rêve tourne au cauchemar. Sans domicile et sans travail, Angélique a reçu une aide ponctuelle du DF-SFB qui lui a permis de trouver un logement et de reprendre confiance en elle. Aujourd’hui, elle donne des cours de bande dessinée dans une école française ainsi que des cours privés de dessin.

Laisser un commentaire